Red Rising, tome 1

Titre Red Rising, tome 1

Auteur : Pierce Brown

Editeur : France Loisirs

Prix :   15.50 €

Nombre de pages : 475

Quatrième de couverture : Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison d’être, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir. Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature. Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

Mon passage préféré : 

– Mon bonsieur, si vous êtes pressé de voir rouge, je me ferais un plaisir de vous percer de part en part pour vous rappeler que tous les hommes saignent de la même couleur. (Il secoue la tête.) Essaie de te rappeler, Darrow : du contrôle et des bonnes manières. Tu n’as ni l’un ni l’autre. Bon, essaie de me dire où se place cette fourchette.

J’ai envie de lui répondre dans ton cul, mais je me retiens et lui donne la bonne réponse.

Mon avis : J’ai sorti ce roman de ma PAL parce qu’il fait partie du Big Challenge et du Baby Challenge Science-Fiction de Livraddict. J’ai toujours dit que je n’aimais pas la science-fiction (à quelques exceptions près) et que la dystopie n’était absolument pas faite pour moi. Mais pour affirmer cela, je ne me base que sur la mauvaise expérience que j’ai eu à l’époque de la sortie du premier tome de Hunger Games. J’avais essayé de le lire mais l’écriture au présent m’avait vraiment dérangée et je n’étais pas allée au-delà du premier chapitre (voire du prologue, s’il y en a un). Du coup, pour une raison obscure, j’avais décrété être réfractaire à tout le genre. La présence de Red Rising dans deux challenges Livraddict de cette année, ses notes incroyables et sa couverture sublime ont su me décider à retenter l’expérience dystopique. Si cette seule lecture ne peut suffire à me faire affirmer que je m’étais totalement trompée, je dois avouer que j’étais assez loin de la vérité. Pierce Brown m’a fait passer un excellent moment. Ce premier tome se découpe en quatre parties. La première était particulièrement difficile. Elle était très sombre, cruelle et j’avais du mal à voir comment l’auteur allait amener son personnage là où il le souhaitait. Mais la curiosité a été plus forte que le dégoût et j’ai réussi à m’accrocher. Dans la deuxième partie, on découvre un nouveau monde, une nouvelle société plus évoluée mais encore plus machiavélique. Par certains aspects, j’ai eu l’impression de me retrouver dans l’univers des Gardiens de la Galaxie (le raton-laveur en moins) et j’ai bien aimé cet univers. Après la fin particulièrement immonde de la partie II, « l’action » ne commence réellement qu’à la troisième partie et j’ai adoré suivre les aventures de Darrow et de la maison à laquelle il appartient. Quand à la dernière partie du roman, c’est indéniablement celle qui m’a donné envie de découvrir les deux autres tomes de cette trilogie. Si elle contient au moins autant (voire plus) de violence et d’injustice que les trois autres réunies, c’est à partir de ce moment que Darrow devient celui que l’auteur nous avait promis. Les personnages sont tous très travaillés. Les décors dépeints se sont affichés très clairement dans mon esprit, dans tout ce qu’ils pouvaient avoir de beau, grandiose et effrayant. Pierce Brown nous offre une histoire incroyable dans laquelle, soyez avertis, il vaut mieux ne pas trop s’attacher aux personnages, puisqu’on ne sait jamais qui sera le prochain à mourir.

Note : 17/20

Ce livre en un mot : Intrigant

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s