Soldat Peaceful

Titre Soldat Peaceful

Auteur : Michael Morpurgo

Editeur : Gallimard Jeunesse

Prix :   13.90 €

Nombre de pages : 185

Quatrième de couverture : Il s’appelle Tommo. Il n’a que dix-sept ans mais il a déjà vécu bien des choses, des joyeuses et des plus tristes. Il a passé une jeunesse heureuse avec sa mère et ses frères à la campagne, même si la vie n’était pas toujours facile. Mais tout a changé lorsqu’il est parti pour la guerre avec son grand frère Charlie. Cette nuit, Tommo ne veut surtout pas dormir, il veut penser à lui, à eux, à leur vie passée. Parce que demain, au petit matin, son existence va basculer pour toujours. Il veut profiter pleinement de ces dernières heures pour se souvenir, pour ne jamais oublier que rien n’est plus beau que l’amour et la fidélité, que rien n’est plus terrible que l’injustice et la guerre…

Mon passage préféré : 

Tout ce que je sais, c’est que je dois survivre. J’ai des promesses à tenir.

Mon avis : J’ai choisi ce roman parce qu’il fait partie du Baby Challenge Historique 2017 de Livraddict. Je n’ai jamais aimé les histoires (romans ou films) en rapport avec la guerre. Je les trouve beaucoup trop cruelles, injustes et monstrueuses. Principalement parce qu’elles sont le reflet de ce qui s’est réellement passé. J’ai ouvert Soldat Peaceful en n’ayant aucune idée de ce dont Michael Morpurgo allait parler dans ce livre. A part le thème du challenge dont il fait partie et son titre, je n’avais absolument aucune indication sur ma lecture. Je viens juste d’en tourner la dernière page et je suis très émue. J’ai la même sensation qu’après avoir vu Un long dimanche de fiançailles, le seul film du genre que je peux regarder sans problème. Tommo est un garçon très attachant. Découvrir son quotidien et sa famille à travers ses yeux est très émouvant. L’innocence et la crainte qu’il véhicule à son entrée à l’école se transforment peu à peu en terreur pure quand on le retrouve dans les tranchées. Sa relation avec son grand frère Charlie est magnifique. C’est cette relation qui est mise en avant dans l’histoire et bien qu’elle soit remplie d’amour et de bienveillance, c’est malheureusement d’elle que va découler la fin tragique des événements. En effet, si Tommo n’avait pas tenu à accompagner Charlie à la guerre, peut-être que les choses se seraient déroulées autrement. Mais nous ne le saurons jamais. D’ailleurs, Michael Morpurgo se plaît à nous laisser en plan, sans nous emmener jusqu’à la fin des aventures de la famille Peaceful et c’est assez frustrant. D’un autre côté, cela permet au lecteur d’envisager l’avenir comme il l’entend. Même si dans ce cas, j’aurais préféré que cette fin ouverte arrive plus tôt, pour que nous puissions encore croire en un miraculeux happy end pour tout le monde.

Note : 15/20

Ce livre en un mot : Emouvant

 

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s