Les étoiles de Noss Head, tome 5 : Origines, partie 2

Titre Les étoiles de Noss Head, tome 5 : Origines, partie 2

Auteur : Sophie Jomain

Editeur : J’ai Lu

Prix :   7.20 €

Nombre de pages : 480

Quatrième de couverture : Le danger était aux portes de la cité. J’avais déjà affronté bien des tempêtes, mais celle qui venait vers nous était la pire de toutes. Un cataclysme, un fléau… Pourquoi ne nous croyaient-ils pas ? La mort s’apprêtait à s’abattre sur eux. Bientôt, le sang serait versé sur la Terre des loups. La désolation. Le néant. La ruine. C’est tout ce qu’il resterait. Ne pas fuir. Nous imposer et les convaincre. Pour les sauver tous. Pour le sauver… lui.

Mon passage préféré : 

Je souris.
Je venais de retrouver le chemin du paradis.
Ma moitié. Mon double. Mon âme.
L’éternité.

Mon avis : Voilà, c’est fini. Et pas de la manière que j’aurais préférée. Mais cette saga restera longtemps dans mon coeur. Quitter tous ces fantastiques personnages me rend nostalgique et l’univers créé par Sophie Jomain va me manquer. Sa plume aussi, mais pour peu de temps puisque je l’ai tellement aimée que ma prochaine lecture sera à nouveau un roman de cette auteur. Et j’ai bien l’intention d’essayer de lire tout ce qu’elle a déjà écrit et qu’elle écrira par la suite. J’ai eu un véritable coup de coeur pour cette histoire, mais également pour sa créatrice. Malheureusement, je ne vais pas vraiment pouvoir vous faire partager les éléments qui m’ont le plus dérangée et/ou le plus plu. Cela vous dévoilerait trop d’éléments essentiels du récit. En revanche, je peux vous dire que ce tome regorge de violence, d’injustice, de passion et de cruauté. J’ai frissonné, été émue aux larmes, ai eu le coeur serré plus d’une fois. La fin m’a déçue parce que l’auteur a choisi de ne pas céder à la facilité. Et malgré ma déception, je ne peux que l’admirer pour cela. D’autant qu’elle aime ses personnages du fond du coeur, ça se ressent dans chacune de ses phrases. Sa dédicace m’a profondément touchée. Des cinq volumes des Etoiles de Noss Head, je pense que mon favori restera le troisième. Les relations profondes qui unissent les personnages, les thématiques abordées, l’ambiance générale… Tout était parfait. Ici, même si j’ai passé un excellent moment, les émotions négatives que j’ai pu ressentir, en totale synchronisation avec Hannah, m’ont vidée de toute énergie et je n’ai pas réussi à savourer la fin de l’histoire, à mon sens pas assez parfaite pour compenser toute la douleur qui transpirait de cette deuxième partie d’Origines. C’est bien la première fois que je ressens ce genre de chose pour un roman et si au premier abord, cela peut paraît exagéré, finalement, c’est la preuve que Leith et Hannah ont réussi à me toucher au plus profond de mon âme et que je ne les oublierai jamais.

Note : 19/20

Ce livre en un mot : Cruel

 

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s