Fille d’Avalon, tome 3 : Envoûtant murmure

Titre : Fille d’Avalon, tome 3 : Envoûtant murmure

Auteur : Jenna Black

Editeur : J’ai Lu

Prix :  8.90 €

Nombre de pages : 381

Quatrième de couverture : Lorsque Dana est invitée en Faerie pour être présenter à la Cour Seelie, la décision ne sera pas facile. Tout le monde sait que la Reine Titania veut la voir morte. Mais Titania jure ne pas être l’instigatrice des menaces de mort. Le voyage à travers Faerie sera long et bien dangereux…

Mon passage préféré : 

– Des tas de gens plus importants que nous attendent de vous saluer, reprit mon père en resserrant son bras autour de mes épaules. Nous ne voudrions pas monopoliser votre attention.

Ce que j’entendis – et à en juger par la tête qu’il faisait, Henri également – était plus proche de : « Bouge de là. » L’espace d’un instant, je crus que le prince allait perdre son sang-froid et se montrer ouvertement agressif, mais il prit sur lui.

Mon avis : Attention ! Cette chronique étant négative, elle est également pleine de spoilers ! Quelle déception ! Pour l’ensemble de la saga, finalement. L’univers me plaisait bien et plusieurs personnages aussi. Mais je termine cette saga avec une multitude de questions restées sans réponse. Et comme si il n’était pas évident qu’il nous manque plusieurs informations pour être pleinement satisfaits, l’auteur a le culot de présenter chacun de ces points oubliés dans l’épilogue. Qu’en est-il de Mab, la reine de la Cour des Ténèbres qu’on a jamais vu. Ni elle, ni son royaume, d’ailleurs. Quel avenir pour la relation qu’entretient Dana avec sa mère ? Quelle est la véritable natute de l’Elferoi ? Comment est-il encore possible de sauver Elizabeth de ses griffes ? Et surtout, comment l’héroïne peut-elle continuer à vivre avec une menace constante de mort imminente ? Ce dernier tome, c’est n’importe quoi. Tout simplement. Je ne peux pas concevoir que Arawn ait brisé le pacte qui l’unissait à Dana dans l’espoir d’obtenir les pouvoirs d’Elizabeth à la place. Même si elle lui permettrait de Chasser dans le monde des mortels, ses capacités sont tellement insignifiantes comparées à celles de Dana. Et qu’il lui laisse sa marque au cas où elle aurait besoin de sa protection, ça fait tellement « petit chien à sa mémère ». Je suis dégoûtée. J’attendais plus de cette histoire. Elle n’est absolument pas aboutie. C’est comme si l’auteur avait écrit chacune des idées qui lui passaient par la tête sans se soucier de donner plus d’explications au lecteur. Tout ceci manque cruellement de profondeur. Et c’est tellement dommage parce que mine de rien, on s’attache aux personnages et à l’univers. En gros, bien essayé. Mais ça ne marche pas.

Note : 10/20

Ce livre en un mot : Décevant

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s