Fille d’Avalon, tome 1 : Derrière le voile

Titre : Fille d’Avalon, tome 1 : Derrière le voile

Auteur : Jenna Black

Editeur : J’ai Lu

Prix :  8.90 €

Nombre de pages : 318

 Quatrième de couverture : Quand ma mère s’est pointée à mon récital de chant ivre morte pour la énième fois, j’ai craqué : j’ai décidé de fuguer pour retrouver mon père – un faë très puissant – en Avalon, seul lieu au monde où le commun des mortels et les elfes peuvent cohabiter. Moi qui croyais choisir une vie meilleure, jamais je ne m’étais autant trompée. Mais bien entendu, je l’ai compris trop tard…

Mon passage préféré : 

– Les élèves de mon ancienne école trouvaient ça assez croustillant, me défendis-je. Ils ont fait de ma vie un enfer quand ils l’ont su.
Elle balaya mon objection d’un geste.
– Peut-être, mais c’étaient des ados.
– Eh, tu veux scoop ? Nous aussi on est des ados.
– Mais on n’est pas des filles comme les autres, répondit-elle, et ses mots me firent l’effet d’un coup de poing. Je suis une étudiante de seize ans en deuxième année de fac qui vit seule, et tu es une Passemonde. On est tout sauf normales.
La vérité de ces paroles s’imposa à moi, même si j’avais essayé de le nier durant toutes ces années. Je m’étais toujours efforcée de me conduire comme le commun des mortels en toutes circonstances, et j’avais toujours su que j’étais à côté de la plaque. Mais je n’avais jamais voulu l’admettre.

Mon avis : J’ai pris cette nouvelle trilogie à la bibliothèque où je travaille car j’avais besoin de savoir où la placer. Chez les ados ? Chez les adultes ? Ce premier tome est parfaitement accessible aux ados à partir de 14 ans. Je ne suis pas particulièrement familière de l’univers des elfes et c’est très agréable de découvrir ce peuple par le regard de Dana. Bien que l’écriture ne soit pas des plus élaborées, elle est fluide et les personnages sont attachants, pour la plupart. Je reste un peu sur ma faim parce que ce premier épisode ne nous apprend pas grand chose. Les bases de l’histoire sont posées. On connait l’intrigue et les relations qui lient chacun des personnages. Je ne sais pas encore trop quoi penser de Seammus. En revanche, je sais que je déteste Grace et la mère de Dana et que j’adore Kimber et Finn. Ethan m’attire pas mal mais j’apprécie aussi Keane et je regrette qu’on ne l’ai pas plus vu. J’ai trouvé Lachlan très sympathique mais je me méfie de sa relation avec Grace. Quant au personnage principal, je la trouve légèrement trop pleurnicheuse. Je suis bien consciente qu’elle traverse des épreuves difficiles, même avant d’arriver en Avalon. Mais elle ne fait que se plaindre et désire être traitée comme une adulte alors qu’elle se comporte comme une enfant. Et inversement. Elle se retrouve embarquée dans une aventure qui la force à mûrir prématurément alors qu’elle ne souhaite qu’être choyée comme une petite fille. J’espère que la suite sera plus approfondie.

Note : 14/20

Ce livre en un mot : Agréable

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s