Harry Potter et l’enfant maudit

Titre : Harry Potter et l’enfant maudit

Auteur : J. K. Rowling, John Tiffany, Jack Thorne

Editeur : Gallimard

Prix : 21 €

Nombre de pages : 340

 Quatrième de couverture : Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il travaille au coeur des secrets du ministère de la Magie. Marié et père de trois enfants, Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, tandis que son fils Albus affronte le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Quand passé et présent s’entremêlent dangereusement, père et fils se retrouvent face à une dure vérité : les ténèbres surviennent parfois des endroits les plus inattendus.

Mon passage préféré : 

Drago

Essaye de suivre, papy.

Harry

Nous avons le même âge, Drago.

Drago

Ca se voit moins chez moi.

 

Mon avis : SPOILERS !!! Je préfère vous prévenir tout de suite parce qu’il n’est pas dans mes habitudes de rédiger un chronique en y incluant des spoilers. Mais il y a eu tellement de mystère autour de ce livre que le moindre détail de l’histoire est un spoiler. Si vous désirez découvrir cette nouvelle aventure par vous même, je vous suggère donc de revenir lire mon avis après votre lecture. Dans le cas contraire, bienvenue. Tout d’abord, parlons de ma note. J’ai mis un 20/20 parce que c’est Harry Potter et que malgré quelques points peu cohérents à mon avis, il m’était impensable de ne pas avoir adoré cette pièce. Et puis, on retrouve Rogue, alors voilà. J’ai ri a plusieurs reprises. Notamment quand Malefoy était présent. Mais Scorpius est assez drôle également. La relation qu’entretiennent Harry, Hermione, Ron et même Drago avec Minerva McGonagall est attendrissante. Evidemment, Harry est imbuvable. La tragédie qui touche les Malefoy m’a profondément émue. On retrouve les personnages qui nous ont tant manqué. Il y en a même qui reviennent d’entre les morts le temps de quelques pages. Sirius et Remus ne faisaient malheureusement pas parti de ceux-là. Mais ils ne pouvaient évidemment pas ramener tout le monde. Dommage. En revanche, où sont passés Teddy et Neville. On entend parler du second sans jamais le voir et le premier est carrément inexistant. La scène où Hagrid découvre le massacre de Godric’s Hollow est poignante. Celle où Harry y assiste impuissant ne l’est pas moins. De bout en bout, j’ai été submergée par l’émotion suscitée par le retour de cette saga que j’aime tant et par cette aventure vécue par Albus et Scorpius. Leur amitié est incroyablement touchante. L’élément qui m’a dérangée, c’est la filiation de Delphi. Il ne me paraît pas impossible qu’elle soit la fille de Voldemort. En revanche, je n’arrive pas à concevoir que sa mère soit Bellatrix et qu’elle l’ait mise au monde avant la bataille de Poudlard. Il y a un moment que je n’ai pas lu les deux derniers tomes de la saga originelle alors je me fie plus aux films (honte à moi). Il me semble que Bellatrix est présente au moment de la mort de Dumbledore et elle apparaît plusieurs fois au cours du tome 7, avant la bataille de Poudlard. Il n’est fait mention nulle part de sa grossesse. Mais peut-être cela n’est-il pas aussi improbable que je le pense. En tout cas, je suis consciente de ne pas être assez bonne en anglais pour avoir la chance d’assister à l’une des représentations en version originale. Et de toute façon, tous les billets ont été vendus. Mais une chose est certaine, aussitôt qu’elle sera diffusée en France, je me jetterai sur les places.

Note : 20/20

Ce livre en un mot : Magique

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s