Je m’appelle Livre et je vais vous raconter mon histoire

Titre : Je m’appelle Livre et je vais vous raconter mon histoire

Auteur : John Agard

Editeur : Nathan

Prix :   13.90 €

Nombre de pages : 135

 Quatrième de couverture : Depuis des siècles je raconte l’histoire des autres. L’heure est venue de raconter la mienne. De dire par où je suis passé avant d’arriver entre vos mains. On a corné mes pages, on a ri ou pleuré avec moi, on m’a banni, livré aux flammes… J’ai vu des civilisations naître et mourir. Pourtant, j’ai survécu. Ce que vous allez découvrir, cher lecteur, c’est un vrai roman, celui de ma vie.

Mon passage préféré : 

Et, brusquement, ça m’a échappé : « En plus, je sens meilleur que toi. »

E-Book a paru perplexe. « Sentir ? C’est quoi, sentir ? Ca sent, les livres ?

– Naturellement, ai-je répondu. Tous les livres ont une odeur. Tu n’as jamais entendu l’expression : avoir le nez dans un livre ? »

Mon avis : Roman ? Documentaire ? On ne sait pas où classer cet ouvrage. Livre nous raconte une histoire. Je penche pour du roman. Mais Livre nous raconte SON histoire. On passe à du documentaire. C’est un vrai casse-tête. Ce qui est en revanche assez simple, c’est de vous expliquer à quel point j’ai adoré le lire. Cette idée de faire intervenir l’objet lui-même en tant que narrateur de sa propre histoire est incroyablement novateur. En tout cas, pour ma part, je n’avais jamais rien lu de pareil. Et ça fonctionne. Entrecoupée de poèmes et citations d’auteurs en tout genres (mais ayant toujours un rapport avec les livres, bien sûr), l’histoire est fluide, facile à comprendre et on l’appréhende étape par étape, chronologiquement. J’ai appris plein de choses. Il est bien connu que les enfants apprennent plus facilement en s’amusant. C’est vrai aussi pour les adultes. J’ai été amusée, impressionnée ou bien émue au fil des aventures de ce personnage tellement attachant. Je ne trouve pas que les illustrations soient particulièrement remarquables, mais elles ont le mérite d’exister et de ponctuer le récit d’images permettant au lecteur de visualiser les différents processus de création d’un livre. Plus j’avançais dans ma lecture, plus j’avais le sentiment de tenir un véritable trésor au creux de mes mains. Les livres sont ma première passion et je les ai toujours aimés du plus profond de mon coeur. Et en tant que bibliothécaire, je ne pouvais qu’apprécier la poésie du récit. Cette ode aux ouvrages que je chéris tant me laisse cependant un sentiment d’inachevé. J’aurais tellement aimé entrer dans les détails, en savoir toujours plus. Je n’ai pas été déçue une seule seconde mais j’aurais aimé passer plus de temps en compagnie de ce Livre. Je le quitte malgré tout en me disant que cette lecture d’une heure à peine, valait vraiment le coup. Je regarde désormais ma bibliothèque pleine de tant de joyaux. Et je soupire de contentement en pensant que mes livres sont de véritables aventuriers, des survivants. Et qu’importe l’avancée du cyberespace. Ils seront toujours présents à mes côtés.

Note : 18/20

Ce livre en un mot : Magnifique

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s