Harry Potter à l’école des sorciers

Titre : Harry Potter à l’école des sorciers

Auteur : J. K. Rowling

Editeur : Gallimard

Prix :  39 €

Nombre de pages : 245

 Quatrième de couverture : Le jour de ses onze ans, la vie de Harry Potter est bouleversée à jamais quand Rubeus Hagrid, un géant aux yeux brillants comme des scarabées, lui apporte une lettre ainsi que d’incroyables nouvelles. Harry Potter n’est pas un garçon comme les autres : c’est un sorcier. Et une aventure extraordinaire est sur le point e commencer…

Mon passage préféré : 

 

Harry remarqua qu’elle s’adressait tout particulièrement à Marcus Flint, le capitaine de l’équipe des Serpentard. Flint semblait avoir du sang de troll dans les veines. Du coin de l’oeil, Harry aperçut la bannière flottante dont l’inscription « Potter président » étincelait comme une enseigne au néon. Cette brève vision lui redonna courage.

Mon avis : Chaque année, je me lance dans la relecture de l’intégralité de la saga Harry Potter. Et après avoir terminé le premier tome, je passe à autre chose. Honte à moi ! Mais au bout de tant d’années, je devrais être capable de me souvenir de chaque détails de cette histoire. Alors comment se fait-il qu’à chaque relecture, j’ai l’impression que l’auteur s’est glissée discrètement dans ma bibliothèque pour ajouter des paragraphes ? C’est toujours un réel bonheur de plonger dans l’univers créé par J. K. Rowling. Il y 19 ans aujourd’hui, le premier volume des aventures de Harry Potter était publié pour la première fois. Et depuis l’année dernière, cette merveille est disponible en version illustrée ! Voici donc pour moi l’occasion de vous faire partager mon avis sur LE livre qui a fait de moi l’amoureuse de la lecture que je suis aujourd’hui. Tout d’abord, j’aimerais saluer le travail incroyable de Jim Kay sur les illustrations. Quand j’ai vu l’adaptation cinématographique en 2001, j’ai pensé que les acteurs avaient été particulièrement bien choisis parce que je m’étais imaginé les personnages exactement comme ils étaient représentés. Je sais aujourd’hui qu’il n’existe pas qu’une seule version de ses personnages et décor exceptionnels (cf. également la polémique sur le choix de l’actrice qui a repris le rôle d’Hermione Granger dans la pièce de théâtre Harry Potter and the Cursed Child). Les dessins de Kay sont réalistes, justes et tout simplement somptueux ! De plus, l’éditeur ayant judicieusement choisi de conserver le texte intégral, on peut enfin visualiser concrètement des scènes qui n’apparaissent pas dans le film (McGonagall métamorphosée en chat lisant une carte routière, l’once Vernon ramant pour arriver au rocher en pleine mer, le sauvetage de Norbert…). La version illustrée de Harry Potter et la chambre des secrets devrait paraître dans le courant du mois d’octobre 2016 et j’ai terriblement hâte d’y être ! Venons-en maintenant à l’histoire. Dans ce premier tome, on découvre un univers riche en décors fantastiques et en personnages attachants, charismatiques et inoubliables. Le lecteur découvre le monde de la magie en même temps que le héros et écarquille lui aussi les yeux sur ce qu’il découvre. Tout est tellement bien écrit que s’en est presque crédible ! D’autant plus que l’auteur mélange habilement le côté fantastique avec le quotidien et les préoccupations classiques d’un adolescent de onze ans. Après tout, pourquoi un tel monde n’existerait-il pas, caché aux yeux de tous les pauvres moldus ignorants que nous sommes ? Comme il s’agit d’une énième relecture pour moi, je ne peux m’empêcher de sourire à certains passages qui introduisent les révélations des futurs tomes (certains personnages cités, la raison pour laquelle Voldemort a essayé de tuer Harry…). Si vous avez uniquement vu les films, vous êtes passés à côté d’une ribambelle de personnages et de scènes extraordinaires et je ne peux que vous conseiller de lire cette oeuvre sublime. Rowling is a Queen !

Note : 20/20

Ce livre en un mot : Magique

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Harry Potter à l’école des sorciers

  1. indiestag dit :

    Harry Potter est effectivement la base intrinsèque à tout être humain pleinement sain de corps et d’esprit né dans les années 1990 ou même 2000 ou même au delà. Je ne sais pas combien de fois je les ai relus mais je crois que c’est supérieur à 10 fois. Et pourtant ce n’est pas trop mon genre d’agir ainsi. C’est également ce qui m’a donné goût à la lecture, mais aussi à l’écriture. C’est en lisant ce premier opus qu’on se rend compte que l’univers établit par Rowling est beaucoup plus vaste qu’il ne le laisse croire aux premiers abords et surtout incroyablement maîtrisé.
    En voyant la première adaptation après avoir lu le premier roman, j’ai également été conquis et satisfait du choix des acteurs principaux, même si comme tu le dis, aujourd’hui il en existe d’autres versions. (Ce qui n’est clairement pas contestable à mon sens et qui ne dénature en rien l’œuvre originale, Harry Potter étant à mon sens un conte et un conte étant une histoire relatée par différentes personnes et donc de différentes manières à travers les ages)

    • lizzybathory dit :

      Merci d’être passé me voir et d’avoir laissé un message =) Il y a un moment que je ne suis pas allée sur ton site. Je vas y faire un tour de ce pas =) A bientôt

  2. On ne se lasse pas de cette saga !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s