Double sens

Couverture Double sens

Titre : Double sens

Auteur : Lauren Barnholdt

Editeur : Castelmore

Prix : 14.90 €

Nombre de pages : 311

 

Quatrième de couverture : Courtney n’avait absolument pas prévu de tomber amoureuse de Jordan. Ni Jordan de Courtney, à vrai dire. Elle est obsédée par l’ordre et les listes et lui est incapable de prendre quoi que ce soit au sérieux. Ils forment un couple improbable … et génial ! Jusqu’au jour où Jordan rompt. Courtney ne l’a pas vu venir non plus. Hors de question de rester en présence de c traître une minute de plus ! Sauf que les amoureux avaient prévu de faire la route ensemble jusqu’à l’université, dans la voiture de Jordan. Trois jours d’enfer assis à moins d’un mètre l’un de l’autre … Attention, mauvaise foi et règlements de comptes à l’horizon !

Mon passage préféré :

– Et tu l’as crue ? lancé-je, incrédule. Tu te fous de ma gueule ? ajouté-je, empruntant à mon frère son expression favorite. Elles se disent tout ! Absolument tout ! Courtney connaît probablement la taille de ton sexe !

B. J. laisse échapper un hoquet. Parce que je hurle, ou parce que Courtney pourrait connaître la taille de son sexe ? Peut-être un peu des deux.

Mon avis : Puisque l’été vient tout juste de commencer, je me suis plongée avec régal dans cette romance estivale. Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce livre, c’est l’alternance des points de vue de Jordan et de Courtney parce que non seulement ils parlent à tour de rôle de leur voyage, mais en plus ils présentent leur relation d’avant ce road-trip. Chaque chapitre commence par le nom du personnage qui raconte (Courtney ou Jordan), le temps de l’action (avant, pendant ou après le voyage) et le nombre de jours écoulés avec l’heure exacte. C’est tellement précis qu’on a réellement l’impression de vivre leur histoire à la seconde près. Et on s’identifie parfaitement à eux puisqu’on a accès à toutes leurs pensées et tous leurs sentiments. Le récit est très rythmé, l’intrigue ne faiblit pas une seconde. Du coup, ce roman se lit très vite. D’autant que le style de l’auteur est fluide et agréable. Les deux protagonistes sont attachants, surtout Jordan. Les autres personnages le sont beaucoup moins. B. J. est vulgaire, Jocelyn insupportable, Lloyd est un vrai crétin et je vous laisse découvrir l’ampleur de la couardise du père de Courtney. Heureusement, on les oublie vite pour se consacrer pleinement à Courtney et Jordan. Il est cependant dommage qu’on n’en sache pas plus sur les répercussions des révélations de la fin du roman pour leur entourage. Je suis particulièrement friande de fictions Young Adult, même si tout est plus ou moins évident (parfois même très prévisible). Double sens ne fait pas exception à cette règle tacite mais personnellement, je n’en demande pas plus à ce que j’appelle une « lecture-détente ». C’est tout à fait le genre de livre qu’on apporterait volontiers dans son sac de plage ou au bord de la piscine. J’ajoute un tout petit commentaire plutôt négatif pour la couverture : l’éditeur a eu une bonne idée en illustrant cette histoire par la photographie d’une voiture, étant donné qu’il s’agit d’un road-trip. Mais il aurait au moins pu choisir le modèle de véhicule que conduit Jordan, soit un genre de 4×4 … et pas un cabriolet.

Note : 16/20

Ce livre en un mot : Ensoleillé

 

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Double sens

  1. Kimysmile dit :

    Il a l’air sympa!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s