The Midnight Library, tome 12 : Oeil pour oeil

Couverture The midnight library, tome 12 : Oeil pour oeil

Titre : The Midnight Library, tome 12 : Oeil pour oeil

Auteur : Nick Shadow

Editeur : Nathan

Prix : 12,50 €

Nombre de pages : 188

Quatrième de couverture : Oeil pour oeil > Le jour où Liam a perdu la vue, il a pensé que rien ne pouvait lui arriver de pire. Il avait tort. Depuis qu’il a subi une greffe des yeux, il a d’étranges visions. Des visions qui lui font regretter de retrouver la vue … suivi de Le musée de cire et Un look qui tue.

Mon passage préféré : 

– A qui tu parlais ? insista Ruth.

– Mel, fit Becky avec un rictus malicieux.

– Mel ? répéta Ruth, perplexe.

– Oui, continua Becky. Mêle-toi de tes affaires.

Mon avis : Fidèle au thème qu’il a choisi d’aborder en nous présentant cette collection, Nick Shadow propose ici le dernier opus de The Midnight Library. Celui-ci contient trois nouvelles histoires toutes plus cruelles et terrifiantes les unes que les autres. Même si c’est toujours aussi prévisible, on ne s’en lasse pas. Ce que je trouve de plus remarquable à l’intégralité des histoires présentées au fil de la collection, c’est qu’elles sont toutes racontées selon le même modèle : introduction des personnages, révélation de ce qui va fatalement arriver, obstination ou impuissance des protagonistes quand ils se retrouvent dans le pire scénario possible, fin tragique mais inéluctable. Chacune des 36 nouvelles que Nick Shadow a regroupé est identique dans sa construction. C’est incroyable ! Je n’ose même pas imaginer le temps que cela lui a pris de les choisir minutieusement et de les collecter, avec l’accord des auteurs originaux. De ce recueil, mon histoire préférée est Un look qui tue. Mais Le musée de cire m’a fait frissonner d’avantage. Il ne me reste plus qu’à me procurer le tome 9 de The Midnight Library pour compléter ma collection. Les histoires étant totalement indépendantes, l’ordre de lecture n’a pas d’importance.

 Note : 14/20

Ce livre en un mot : Mortel

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s