Les anges déchus, tome 3 : Silence

Couverture Les Anges déchus, tome 3 : Silence

Titre : Les anges déchus, tome 3 : Silence

Auteur : Becca Fitzpatrick

Editeur : MsK

Prix : 17 €

Nombre de pages : 407

Quatrième de couverture : Quand elle se réveille dans le cimetière où repose son père depuis des années, Nora est perdue. Que fait-elle ici en pleine nuit ? Et qui est cet étrange personnage vêtu de noir dont l’image la poursuit ? Sous le choc, la jeune fille va comprendre qu’elle a disparu depuis plusieurs mois et qu’elle ne garde aucun souvenir de cette période. Alors qu’elle tente de reprendre une vie normale, Nora est hantée par des visions surréalistes des habitants de son passé dont elle avait oublié l’existence. Parmi eux, l’énigmatique Jev, qui semble en savoir beaucoup plus sur son compte qu’il ne veut bien l’admettre. En allant à la recherche de son histoire, Nora ignore qu’elle s’engage dans un conflit séculaire dont il lui sera difficile de sortir indemne.

Mon passage préféré : 

– Comment ça, « hmm » ? Ca t’arrive d’employer des mots de plus de deux syllabes, ou ton vocabulaire est véritablement aussi limité ? Ca fait presque … primaire.

– Primaire ? s’esclaffa-t-il.

– Tu es infernal !

– Moi Jev, toi Nora.

– Arrête ! grondai-je, manquant malgré moi d’éclater de rire.

– Puisqu’on reste au stade primaire, tu sens bon.

Il s’approcha et j’eus brusquement conscience de sa taille, de sa poitrine qui se soulevait à intervalles réguliers, de la sensation brûlante de sa peau contre la mienne, comme une décharge électrique qui me procura un frisson de plaisir.

– Ca s’appelle prendre une douche, répondis-je du tac au tac, avant de m’interrompre.

Mes souvenirs étaient en effervescence. Prise au dépourvu, j’étais en proie à une étrange et puissante impression de déjà-vu.

– Tu sais : savon, shampooing, eau chaude, ajoutai-je distraitement.

– Toute nue. Oui, je connais le  principe, souffla Jev, tandis qu’une expression indéfinissable traversait son regard.

 

Mon avis : J’ai adoré ! J’ai retrouvé l’engouement que j’avais éprouvé pour le tome 1. Une vraie réussite. Nora est bien plus supportable, même si elle continue à prendre des décisions qui m’exaspèrent. Et Patch n’étant qu’un souvenir, je suis un peu déçue qu’elle ne l’appelle pas Jev. Je préfère ce prénom. Surtout que c’est celui qui est  gravé dans sa bague. D’ailleurs, où est-elle ? Et qu’est-il arrivé à l’ange gardien qui était sensé veiller sur elle après la réaffectation de Patch ? Nous n’en entendons jamais parlé et il a plutôt mal fait son boulot. Je me demandais s’il pouvait s’agir de l’inspecteur Basso. Après tout, son prénom que nous découvrons dans le tome 2, est tout à fait exotique. Alors pourquoi pas ? Mais à aucun moment il n’est fait référence à l’ange gardien de Nora. Dommage. C’est une question qui reste en suspend. J’espère qu’elle sera traitée dans le dernier tome. La fin me satisfait. Je n’envisageais pas d’autre possibilité. On est resté focalisé sur la relation Nora/Jev, ce qui est appréciable pour une romantique dans mon genre. Cela n’a pas empêché les scènes plus mouvementées, l’apparition de nouveaux personnages et le retour d’anciens. En bref, j’ai hâte de lui la suite et fin de cette saga angélique. D’ailleurs, je démarre tout de suite.

 Note : 18/20

Ce livre en un mot : Envoûtant

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s