Emma

Couverture Emma

Titre : Emma

Auteur : Jane Austen

Editeur : Le livre de poche

Prix :  7.60 €

Nombre de pages : 511

 

Quatrième de couverture : Publié anonymement en 1816, Emma est l’oeuvre la plus aboutie de Jane Austen ( 1775-1817) et l’un des classiques du roman anglais. Orpheline de mère, seule auprès d’un père en mauvaise santé, Emma Woodhouse, désormais la maîtresse de maison, s’est mis en tête de marier Harriet Smith, une jeune fille qu’elle a recueillie chez elle. Ce faisant, ne s’est-elle pas attribué un rôle qui n’est pas (ou pas encore) pour elle ? Son inexpérience des coeurs et des êtres, ses propres émotions amoureuses, qu’elle ne sait guère interpréter ou traduire, lui vaudront bien des déconvenues et des découvertes. Autour d’Emma, Jane Austen dépeint avec sobriété et humour, et aussi une grande véracité psychologique, le petit monde provincial dans lequel elle a elle-même passé toute sa vie.

Mon passage préféré : 

– Voilà qui me convient ! s’écria Miss Bates, je n’ai pas de soucis à me faire. Trois choses totalement stupides. C’est exactement ce qu’il me faut. Je sais que je  sortirai trois stupidités dès que j’ouvrirai la bouche, n’est-ce pas ?  Vous êtes de mon avis, non ? demanda-t-elle en regardant alentour, comme si elle était sûre d’obtenir un assentiment unanime. Emma ne put résister :

– Ah ! madame, nous risquons d’avoir une difficulté. Veuillez m’excuser, mais vous serez limitée dans vos interventions. Pas plus de trois à la fois.

Mon avis : Coup de coeur ! Comment pourrait-il en être autrement d’un roman de Jane Austen. C’est toujours un véritable bonheur pour moi que de plonger au coeur de  cette société si maniérée. J’aime le langage, les attitudes, l’ambiance, les sentiments inavoués et les déclarations enflammées que l’auteur dépeint dans chacune de ses histoires. L’évolution du personnage d’Emma au court du récit est spectaculaire. Se sentir si proche de l’héroïne est très agréable et bien qu’on puisse déplorer son attitude intrusive au début, on ne peut finalement qu’apprécier la demoiselle pour ses nombreuses qualités. Les dialogues sont très nombreux, ce qui rend le récit vraiment vivant. J’aime évidemment beaucoup les passages descriptifs des paysages et des habitation qui font rêver. Mais les dialogues entre les différents personnages sont une toute autre source de plaisir. On se croirait présent à leurs côtés. Caché dans un coin, comme une petite souris, qui voit tout, qui entend tout. C’est ce que je recherche en premier dans un roman. Si je n’arrive pas à me projeter dans l’univers et à avoir l’impression de faire partie de l’histoire, je n’en apprécierai pas la lecture. Jane Austen réussi à m’emporter à chaque fois, c’est ce qui fait d’elle l’un de mes auteurs favoris. Comme indiqué dans le synopsis, Emma est son roman le plus complexe. Il est presque impossible de prévoir qui se mariera avec qui avant la fin de l’histoire. Ce livre a été pensé comme une enquête et presque aucun indice ne permet au lecteur d’en découvrir les aboutissants. Cela ne suffit pourtant pas à en faire mon roman préféré de Jane Austen. En effet, tous les Messieurs Knightley du monde ne parviendront jamais à détrôner mon cher Monsieur Darcy.

 Note : 20/20

Ce livre en un mot : Romantique

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Emma

  1. Longtemps un de mes préférés de Jane Austen, il est maintenant en troisième position. Mais un livre toujours aussi captivant et intéressant !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s