Contes des royaumes, tome 2 : Charme

Couverture Contes des Royaumes, tome 2 : Charme

Titre : Contes des Royaumes, tome 2 : Charme

Auteur : Sarah Pinborough

Editeur : Milady

Prix : 12,90 €

Nombre de pages : 254

 

Quatrième de couverture : Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction. Rappelez-vous les horribles belles-soeurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l’éternel amour né au premier regard … et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée …

Mon passage préféré :

– Vous ne vous en tirerez pas comme ça, siffla le prince. Ma chérie, poursuivit-il en se tournant vers Cendrillon, écartez-vous de cet homme. Je vous aime. Je …

– Oh, enlève donc ces foutues chaussures, dit le chasseur à Cendrillon. On n’arrivera à rien tant que tu les auras aux pieds.

La jeune femme s’exécuta, et l’expression sur le visage du prince disparut sur-le-champ. Perdu et confus, il la regarda comme s’il ne l’avait jamais vue.

 

Mon avis : Après Blanche-Neige, Sarah Pinborough s’attaque à un autre monument des contes pour enfants : Cendrillon. La couverture est toujours aussi magnifique mais il est plutôt déplorable que le synopsis ait été copié/collé de premier tome. En effet, seul le nom de l’héroïne et les détails de son histoire changent. Autrement, on prend les mêmes et on recommence. Il en va de même pour les commentaires des magazines. C’est vrai que ce résumé fait envie, mais j’aurais préféré en découvrir un nouveau. Alors que Blanche-Neige faisait office de fond parce que les personnages sensés être secondaires étaient au centre de l’histoire, ici on reste bien presque constamment aux côtés de Cendrillon. Dans le premier tome, l’amalgame des contes m’avait dérangée. Cette fois, je n’ai pas été surprise de rencontrer Robin des Bois (même s’il n’est pas fait mention de son nom en entier, j’aime à penser que c’est bien de lui qu’il s’agit). Plus encore, j’ai été absolument ravie de retrouver les personnages que j’avais aimés et dont je pensais ne plus entendre parler. La fin de Blanche-neige ne m’avait pas satisfaite, c’est à présent chose faite. De même que l’histoire de Cendrillon. Totalement différente des versions que l’on connait, la jeune fille apparaît d’abord innocente et aussi misérable que nous le pensons. Mais c’est sans compter sur Sarah Pinborough qui sait mettre un sacré remue-ménage dans les histoires de notre enfance. En effet, on découvre une Cendrillon dévorée par l’envie, la jalousie et la luxure. Sa belle-mère n’est pas aussi monstrueuse qu’elle semble l’être au premier abord. Son père est en vie et fou amoureux d’Esmée. Quand à ses belles-soeurs (dont l’une est déjà mariée), elles ne feraient pas de mal à une mouche. Enfin … vous verrez. Je vais dès à présent vous faire part d’une intuition que j’ai : la soeur de Cendrillon qui vit encore avec ses parents, s’appelle Rose … C’est le prénom qu’on choisi de donner les trois bonnes fées à la Belle au Bois dormant dans la version de Disney … Le troisième tome de la saga de Sarah Pinborough concernera l’histoire de la Belle au Bois dormant … Vous voyez où je veux en venir ? Nous verrons bien. Il est possible que je me fourvoie totalement mais puisque nous avons dors et déjà retrouvé les personnages de Blanche-Neige ici, pourquoi pas ? J’ai mieux aimé cette deuxième histoire et j’attends avec impatience de découvrir la troisième.

Note : 17/20

Ce livre en un mot : Surprenant

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s