Cupcake club, tome 1 : Baiser sucré

Couverture Cupcake club, tome 1 : Baiser sucré

Titre : Cupcake club, tome 1 : Baiser sucré

Auteur : Donna Kauffman

Editeur : Milady

Prix : 7.60 €

Nombre de pages : 426

Quatrième de couverture : Le chemin qui mène au coeur d’un homme passe par les cupcakes. Quand Leilani Trusdale, pâtissière émérite, s’est réfugiée sur la petite île de Sugarberry, dans le sud des Etats-Unis, elle pensait laisser derrière elle son passé new-yorkais. Pourtant, son ancien chef et mentor, Baxter Dunne, débarque sans prévenir, avec le projet de filmer une émission culinaire dans sa petite boutique de cupcakes. Avec son regard de braise, il a le don de la faire rougir – ou bouillir de colère -, et les amis de la jeune femme se demandent s’il n’y a pas plus entre eux que l’amour d’un bon glaçage au chocolat …

Mon passage préféré :

– Emiettez-les, ordonna Alva en lui confiant le paquet de biscuits et un malaxeur. Doux Jésus ! Qu’est-ce que c’est que ça ? Ou plutôt qui est-ce ? demanda Alva, le regard rivé sur le tablier de la jeune femme.

– Le capitaine Jack Sparrow, répondit Dree, visiblement incapable de concevoir que quelqu’un puisse ne pas le reconnaître. Johnny Depp ? ajouta-t-elle alors qu’Alva la regardait toujours.

– J’aime bien les pirates, finit par dire Alva, en retournant à sa préparation, le regard malicieux.

Mon avis : Ma gourmandise légendaire a tout simplement été incapable de résister à cette couverture toute en sucre. Et depuis le temps qu’il traînait dans ma PAL, je dois bien remercier Calypso et son fantastique challenge pour me l’avoir fait tirer de là. Ce roman est tout en douceur. Premier volet d’une série de quatre épisodes (pour l’instant), Baiser sucré raconte à merveille les tourments des sentiments ressentis par deux personnages qui ignorent que l’autre n’attend que lui. Pleine de cupcakes, cette histoire est vraiment attachante. Leilani et Baxter m’ont beaucoup plu. Le style de Donna Kauffman est tellement fluide qu’il m’a été impossible de lâcher mon livre avant d’en avoir atteint la dernière … miette. Le fait qu’il y ait beaucoup de dialogues est très agréable. On n’a pas le temps de s’ennuyer, même si parfois quelques informations sont répétées. J’ai aimé l’alternance des points de vue de Leilani et Baxter, bien que l’auteur ai choisi d’écrire à la troisième personne du singulier. Cela permet au lecteur d’identifier les envie et les personnalités de chacun des personnages. C’est ce qui fait que j’ai réussi en aussi peu de pages à m’attacher à eux et c’est aussi à cause de ça que je ne lirai pas la suite. En effet, chaque tome de Cupake club raconte l’histoire de personnages différents. Il est possible que Baxter et Leilani fasse une apparition à certains moments, mais leur histoire s’achève pour nous à la fin de ce premier tome. Et c’est très bien comme ça. Le personnage principal du tome 2 est introduit dans l’épilogue. Procédé très intéressant et bien pensé de la part de Donna Kauffman. Ce livre est une petite douceur bien agréable qui se dévore très vite. Je me dois cependant de vous avertir qu’il est fort possible que vous ayez une subite et irrésistible envie de petits gâteaux dans des caissettes en papier. D’autant plus que Madame Kauffman se permet de nous proposer deux recettes plus alléchantes l’une que l’autre. Pour votre santé, mangez cinq fruits et légumes par jour …

Note : 14/20

Ce livre en un mot : Gourmand

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s