Le retour de l’ange, tome 1 : Le baiser

Le retour de l'ange, tome 1 - Le baiser

Titre : Le retour de l’ange, tome 1 : Le baiser

Auteur : Elizabeth Chandler

Editeur : Le livre de poche – Jeunesse

Prix : 5.90 €

Nombre de pages : 262

Quatrième de couverture : Un an après le meurtre de Tristan, Ivy a enfin retrouvé un peu de sérénité auprès de Will. Alors qu’elle passe l’été au cap Cod entourée de ses amis, une voiture la percute de plein fouet. Elle aurait dû mourir. Pourtant, elle revient à la vie. Ivy s’accroche à l’idée folle que c’est son ange qui l’a sauvée. Pour toujours ?

Mon passage préféré :

– La Sonate au clair de lune, annonça-t-il soudain. Le premier mouvement de la sonate n°14 de Beethoven.

Ivy fit volte-face.

– Ha ! s’exclama Guy en reculant d’un pas. D’où est-ce que je sors ça ?

Mon avis : Je suis ravie de retrouver Ivy et les autres personnages de la saga des Anges d’Elizabeth Chandler. Pour ceux qui ne connaissent pas cette saga, elle est divisée en deux parties bien distinctes tout à fait lisibles l’une sans l’autre. La première est Le baiser de l’ange. La seconde est Le retour de l’ange et ceci en est le premier tome. On retrouve donc ici Ivy en pleine lutte avec les sentiments insuffisants qu’elle éprouve pour Will comparés à ceux qu’elle éprouvera toujours pour Tristan. Et bien entendu, Will ne peut s’imposer face au fantôme de Tristan. J’ai été un peu déçue par Ivy quant à son comportement avec lui. Je trouve qu’elle a trop longtemps laissé les choses comme elles étaient. Je dois dire que je n’ai pas réussi à accrocher à la nouvelle Beth, la meilleure amie, alors que dans la première partie de la saga, elle me plaisait beaucoup. J’ai compris pourquoi à la fin du roman … Le personnage de Guy (sans commentaires sur le prénom) est fascinant. Dhanya m’a parue sympathique mais j’aurais bien donné quelques baffes à Kelsey. Quant aux protagonistes masculins, Max, Bryan et Chase, aucun ne m’a vraiment inspiré confiance. Et certainement pas le dernier. J’ai deviné vraiment très tôt toute une partie des révélations. En même temps, peut-être n’aurais-je pas dû lire les synopsis des tomes à venir … Il y a une scène qui m’a vraiment manqué. Pour le premier anniversaire de la mort de Tristan, Will, Beth et Ivy décident de lui rendre hommage en préparant un grand feu sur la plage. On y assiste en effet, mais je me suis sentie frustrée que l’auteur ne s’étende pas plus sur cette soirée. Pour le reste, la plume d’Elizabeth Chandler est extrêmement fluide et très agréable. Autrement dit, c’est facile à lire, sans casse-tête et même poétique. Mais quoi de plus naturel pour parler d’un amour immortel ? Comme je l’ai dit plus haut, il est possible de lire cette deuxième partie de la saga sans en avoir lu la première. Malgré tout, et surtout parce que je suis adepte des choses bien faites, je vous conseille vivement de vous plonger corps et âme (je rappelle que c’est une histoire d’anges) dans cette fabuleuse aventure. En revanche, inutile de lire Le baiser de l’ange après avoir lu cette deuxième partie. Toutes les réponses aux intrigues de la première sont ici reformulées. Vous n’auriez donc aucune surprise. Chaque tome est une petite merveille. Petite parce qu’aucun des romans n’atteint les 300 pages et merveille parce qu’une fois ouvert, je n’ai tout simplement pas pu m’arrêter avant de l’avoir fini. Et cette dernière remarque est valable pour chacun des épisodes.

Note : 17/20

Ce livre en un mot : Touchant

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s