Cinquante nuances plus claires

Cinquante nuances plus claires

Titre : Cinquante nuances plus claires

Auteur : E. L. James

Editeur : JCLattès

Prix : 17 €

Nombre de pages : 600

 

Quatrième de couverture : À présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l’amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s’efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d’oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que out semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité … Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ?

Mon passage préféré :

Le Père Noël est passé. Il ne sait pas que je suis méchant. J’ai eu un train et un hélicoptère et un avion et un hélicoptère et une voiture et un hélicoptère. Mon hélicoptère peut voler. Mon hélicoptère est bleu. Il vole autour de l’arbre de Noël. Il vole au-dessus du piano et atterrit au milieu du blanc. Il vole au-dessus de maman, il vole au-dessus de papa, il vole au-dessus de Lelliot qui joue avec ses Lego. L’hélicoptère vole partout dans la maison, à travers la salle à manger, à travers la cuisine. Il vole dans le bureau de papa, il vole dans l’escalier jusqu’à ma chambre, la chambre de Lelliot, la chambre de papa et maman. Il vole à travers la maison, parce que c’est ma maison. La maison où j’habite.

Mon avis : Voilà, c’est fini. Les aventures de Christian et Ana referment leur dernière page pour nous alors qu’ils commencent à vivre leur propre vie, sans lecteurs pour les espionner, dans un monde connu des seuls personnages de roman. Ce dernier tome m’a fait rire, frissonner, monter les larmes aux yeux … On obtient toutes les réponses aux questions qui se sont formées au fur et à mesure de ces trois tomes riches en émotions. Christian est toujours tout en cinquante nuances et Ana n’a de cesse de le contrarier, volontairement ou non. Je trouve que l’action est vraiment bien amenée. Chaque rebondissement arrive au bon moment pour qu’aucun autre ne vienne empiéter sur son terrain. Les intrigues sont parfaitement menées à leur terme avant qu’on ne découvre une autre nouvelle effarante. C’est très rythmé. Tous les personnages rencontrés depuis le début de ces aventures sont présents et il y a même des petits nouveaux. E. L. James nous livre quelques surprises : un chapitre concerné au premier Noël de Christian dans la famille Grey. Avec son regard d’enfant blessé, ce chapitre est vraiment très touchant. Et une plus grosse surprise que je ne vous dévoilerai pas. Sachez seulement que bien que l’histoire s’arrête ici pour nous, il se pourrait bien que nous retrouvions nos deux amoureux prochainement. Petit indice : Souhaitons maintenant à E. L. James de ne pas subir le sort de Stephenie Meyer et de son Midnight Sun momentanément avorté. J’ai beaucoup aimé la fin, juste avant l’épilogue. Elle présage un avenir heureux pour Ana et Christian en tant que couple, mais aussi individuellement puisque chacun réussi finalement à affirmer sa personnalité en présence de l’autre, à force de compromis, d’échanges et d’amour. Débarquée dans nos librairies tel un boulet de canon, cette saga continue à faire des vagues et les fans attendent tous l’adaptation cinématographique. Une seule question leur brûle les lèvres : Quel homme sera assez charismatique pour incarner le personnage complexe qu’est Christian Grey ? En attendant la grande révélation, je vous propose de vous plonger à corps perdu dans ce dernier tome riche en révélations, émotions fortes et érotisme. Un ultime plongeon dans les aventures sulfureuses d’Ana et de son M. Cinquante Nuances. Pour le moment …

 

Note : 20/20

Ce livre en un mot : Emouvant

La Plume de l'Argilète

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Cinquante nuances plus claires

  1. al dit :

    Je viens tout juste de finir la saga. Et j’avoue que les personnages me manque un peu… j’espère les retrouver tres vite ^^. Du coup pour combler ce vide de lecture (adoré) tu m’as donné envie de lire « devoile-moi » :). Jai hâte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s