Cygne noir, tome 4 : L’héritier de l’ombre

Cygne noir, tome 4 - L'héritier de l'ombre

J’ai lu ce livre dans le cadre du Challenge Un mot, des titres de Callypso et du Baby Challenge Bit-Lit de LIVRADDICT

Challenge Un mot, des titresBadge Baby Challenge Bit-Lit

 

*

*

*

                                                         *

 Titre : Cygne noir, tome 4 : L’héritier de l’ombre

Auteur : Richelle Mead

Editeur : Milady

Prix : 8,70 €

Nombre de pages : 528

Collection : Bit-Lit

Quatrième de couverture : Le Seigneur de l’Orage était un tyran en Outremonde. Il a laissé derrière lui une terrible prophétie : son premier petit-fils va réduire les humains en esclavage. Eugenie Markham est sa fille et elle est enceinte. Avant même qu’ils soient nés, ses jumeaux suscitent les plus vives réactions. Adoration des uns, haine des autres … Eugenie doit sans cesse fuir pour les préserver de leur violent destin. Mais alors qu’elle pense avoir trouvé un havre de paix, les royaumes des noblaillons doivent faire face à une menace bien plus dangereuse et immédiate que les futur pouvoirs des nourrissons. Le temps est venu pour la jeune femme d’affronter l’inéluctable.

Mon passage préféré :  Exceptionnellement, il n’y aura pas de citation parce que mon paragraphe préféré est le dernier du roman. Je dévoilerai donc trop d’informations sur son contenu. Sachez simplement qu’il conclu parfaitement la saga.

Mon avis :  Avez-vous déjà ressenti ce sentiment étrange d’euphorie teintée de mélancolie ? C’est mon cas avec ce roman. Euphorie parce que comme les tomes précédents, j’ai trouvé celui-ci absolument génial. Tristesse, parce qu’il nous faut quitter Eugenie. En effet, il s’agit-là du dernier tome de la saga de Richelle Mead. Lorsque j’ai découvert Cygne noir, j’ai dévoré les trois premiers épisodes en un rien de temps et j’ai dû attendre indéfiniment, me semble-t-il, pour arriver à cette fin. Je suis ravie. L’histoire se termine comme je le souhaitais, avec les retournements de situations improbables que j’avais espérés. Eugenie Markham est le genre de personnage que j’adore. Fière, forte, indépendante, drôle, parfois vulgaire mais pas trop. Elle s’affirme en dépit de la manie des autres à vouloir tout choisir pour son bien. Dorian est irrésistible, comme toujours. Je ne sais pas comment Eugenie a réussi à le repousser pendant si longtemps. J’ai eu un peu peur au début, que sa fuite dans notre monde ne coupe le récit en pleine action et que cela devienne monotone. Finalement, c’est très bien amené. La naissance des jumeaux n’est pas spectaculaire et c’est tant mieux, beaucoup plus crédible. On rencontre de nouveaux personnages attachants et bien sûr, un gros méchant. En l’occurrence, une grosse méchante. Et à l’instar d’Eugenie, on a juste envie de lui dire : “Mais, ma parole, t’es débile ou bien quoi ?” La seule redondance à “déplorer”, c’est le fait que ce sont toujours les personnes auxquelles elle tient qui sont prises en otage. C’est d’ailleurs évoqué vers la fin du livre. Mais c’est compréhensible puisqu’il s’agit du meilleur moyen de pression possible. De ce dernier tome, je ne regrette rien, bien que j’aurais adoré assister à la réaction de Dorian si Eugenie lui avait révélé son secret. Mais il est clairement dit, à la fin, qu’elle ne saurait lui résister trop longtemps désormais. Sur cet ultime tome, s’achève une saga haute en couleurs, pleine de magie, d’humour, d’action, de suspense et même d’amour. Une saga comme je les aime. Une saga comme Richelle Mead sait les inventer.

Note : 18/20

Ce livre en un mot : Admirable

Publicités
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cygne noir, tome 4 : L’héritier de l’ombre

  1. kincaid40 dit :

    je l’ai adoré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s